Vous êtes ici : Accueil > Les livres > Les chrétiens et les images.

Page couverture.
Agrandir l'image

Les chrétiens et les images

Les attitudes envers l'art dans l'Église ancienne

Stéphane Bigham

Les juifs rejettent-ils l'art figuratif? Les premiers chrétiens étaient-ils hostiles aux images? L'art chrétien s'est-il développé à cause d'une corruption, d'une paganisation de l'Évangile pur du 1er siècle? Les icônes sont-elles des idoles?

Ce sont des questions qui ont préoccupé la théologie chrétienne depuis des siècles, et encore davantage au XXe siècle, parce que l'art de l'icône est en pleine renaissance. Puisque ces questions traitent du fondement théologique et historique de l'art chrétien, elles revêtent une importance et une actualité nouvelles.

Pour répondre à ces questions, l'auteur a examiné le témoignage biblique, littéraire et archéologique du judaïsme et du christianisme de l'Antiquité afin de découvrir les attitudes des juifs et des paléochrétiens envers l'art figuratif.

Cette étude démontre que le judaïsme, contrairement à l'idée reçue, n'est pas, et n'était pas, hostile à toute les images. Elle infirme également la thèse selon laquelle le christianisme des origines s'opposait aux images.

En fait, les premiers chrétiens ont adopté et adapté l'art symbolique des juifs et l'art figuratif des païens pour exprimer, à côté de la Parole, l'Évangile lui-même. Ainsi la Tradition de l'Église a incorporé les images dans le mystère du Christ, incorporation qui a finalement abouti à l'icône, fleur exquise d'un art divin.

Téléchargez ce livre Format Word. (793 ko)

L'art roman et l'icône
Table des matières.
Commander.
Les images chrétiennes
Table des matières.
Commander.
Épiphane de Salamine, docteur de l'iconoclasme?
Table des matières.
Commander.
Iconologie : neuf études.
Table des matières.
Commander.
L'art, l'icône et la Russie.
Table des matières.
Commander.
Les chrétiens et les images.
Table des matières.
Commander.
L'icône dans la tradition orthodoxe.
Table des matières.
Commander.
© Stéphane Bigham, 2010-2013. Tous droits réservés.